lundi 3 novembre 2014

L'ABBAYE DE PORT ROYAL DES CHAMPS.






Un magnifique site chargé d'histoire, où rodent les fantômes des religieuses et des Solitaires (laics retirés ici), de Pascal et de Racine qui y fit ses études et où il revint voir ses maîtres depuis Chevreuse par le "chemin Jean Racine" que les randonneurs connaissent bien...L'abbaye, foyer de Jansénisme, fut rasée sur ordre de Louis XIV; les sépultures des nonnes et des Solitaires furent jetés dans une fosse commune au cimetière de St Lambert des Bois tout proche, une partie du mobilier fut recueilli dans l'église de Magny les Hameaux.

A SUIVRE

dimanche 2 novembre 2014

Le MARAIS de MAINCOURT (Yvelines) .

Dans une zone de marais  traversée par l'Yvette , qui jouxte le village de Maincourt  (aujourd'hui réuni à Dampierre en Yvelines) , existe une vaste roselière (espace humide occupé par des roseaux ).
Le Parc National de la vallée de Chevreuse a réhabilité ce site et l'a aménagé de façon à en faire un sentier de " promenade Nature ": une dizaine de panneaux expliquent l'histoire du site et en présentent la faune et la flore.
Au XVIIe siècle , le site avait été drainé et était couvert de prairies. Après 1950 , ce rôle pastoral a été abandonné  et le marais a reconquis l'espace.


Des aménagements rendent ce circuit de promenade accessible aux familles et même aux personnes à mobilité réduite.


                        On aperçoit ici la roselière ; au second plan un bois s' étage sur une colline.


Au premier plan , on aperçoit le vestige d'un ancien "canal d'amenée ", qui amenait l'eau au moulin installé dans le site.


Le chemin entraîne le promeneur sur un circuit de 1 à 2 heures selon l'itinéraire choisi.


Un coup d'œil au bois coloré par l'automne.


Tout à coup , une construction apparaît dans l'encadrement végétal des arbres. Il s'agit du moulin.


L'existence d'un moulin à blé  ici est avérée depuis le XIVe siècle.


Il a été aujourd'hui rénové et transformé en habitation privée.


En face du moulin , de l'autre côté de l'ancienne digue où passe le chemin , cette retenue d'eau était l'aboutissement du canal d'amenée ; ces installations ont été créées au XIXe siècle , car l'étang qui existait antérieurement , dont les eaux servaient à activer la roue du moulin , avait été asséché.
Un autre canal allait alimenter en eau les jardins du château de Dampierre.


Cet espace aujourd'hui envahi par les roseaux était l'emplacement de l'étang antérieur. La recréation de ce lieu humide a fait revenir des oiseaux tels que la rousserolle effarvatte, le bruant des roseaux, ou encore le râle d’eau


   Plus loin , dans me bois , nous découvrons l'ancien lavoir du village. Un panneau pédagogique renseigne le promeneur


Autre vue . Le chemin s'élève ensuite dans le bois où l'on découvre d'anciennes carrières de grès.


                                  Un petit tour dans la rue principale du village de Maincourt...


L'église Saint-Germain de Paris a une particularité : pour y accéder , il faut d'abord traverser la mairie!




Cette maison habillée par l'automne attire le regard.


A la sortie de Maincourt en direction de Dampierre , le bois  coloré par l'automne s'allonge dans la plaine.





Quelques vues.

samedi 1 novembre 2014

ENVIRONS DE CHEVREUSE : IMAGES D'AUTOMNE.

 

                                      Sur une route de la vallée de Chevreuse en automne.

 
 
 
 
Dans un encadrement de branchages se dessine au loin la silhouette du château de la Madeleine.
 

                       Le château de la Madeleine (Chevreuse) dans un environnement automnal.


                                                                   Vue rapprochée.


                                                            Couleurs d'automne...

lundi 27 octobre 2014

Vallée de Chevreuse : le château de Mauvières, domaine d'enfance de Cyrano de Bergerac.

Bergerac... dans les Yvelines !
Non , le château familial de Cyrano de Bergerac n'était pas en Gascogne , mais ... dans la vallée de l'Yvette , à Saint-Forget, entre Chevreuse et Dampierre ! C'est l'actuel château de Mauvières.
Son grand-père Savinien de Cyrano l'acquiert  en 1582.
Le fief de Mauvières , dont le premier seigneur connu est Bernard de Malverius , mentionné en 1179 , avait par la suite été donné par le duc d'Anjou, frère de Charles V, à Ramond de la Rivière de la Martigue dans la deuxième moitié du XIVe siècle, en remerciement de son aide contre les Anglais pour reprendre Bergerac. Celui-ci donne alors aux prairies voisines de Mauvières le nom de Bergerac.
Les châtelains sont désormais seigneurs de Mauvières et de Bergerac.


Le château de Mauvières , dans la vallée de l'Yvette.

Comment Cyrano devient "de Bergerac"...
Savinien de Cyrano ( le petit-fils, le "modèle" d'Edmond Rostand) a donc passé une partie de son enfance à Mauvières ... et Bergerac.
C'est en 1645 qu'il ajoute ainsi à "Cyrano",son patronyme,  "de Bergerac" - alors même que son père avait revendu leur propriété de la vallée de l'Yvette !
Il s'engagea dans la Compagnie de  Mousquetaires Gascons du Capitaine Carbon de Casteljaloux. Mais il n'était en réalité pas gascon lui-même!
Contemporain de Molière et La Fontaine , Savinien de Cyrano de Bergerac fut aussi écrivain : son livre le plus connu est Histoire comique des Etats et des Empires de la Lune. Edmond Rostand , dans sa fameuse pièce, lui a emprunté certains traits , mais  en a inventé d'autres!

Après être passé entre diverses mains , le domaine échoit à la famille de Bryas au XXe siècle. Il appartient actuellement à Etienne de Bryas et son épouse.
Le château organise des réceptions pour des événements familiaux ou professionnels et propose des chambres d'hôtes.
De temps à autre , y sont organisées des expositions artistiques , ce qui permet aussi au public de découvrir ce beau domaine.

                         LA VISITE DU DOMAINE EN IMAGES :


 Une maison seigneuriale existait à l'origine. Le château actuel date du règne de Louis XV (1705-1725).


         Le château , façade sud. Il est flanqué de belles dépendances ,dont on voit l'amorce à droite..

                          
 Une des pièces du château , ici lors d'une exposition de sculptures. Belles pièces aux boiseries peintes.


Entrons dans ce qui devait être la cour de la ferme attenante au château.


Un lieu plein de charme;

                  
  Une très belle cour. La ferme avait son colombier, incorporé aux communs. Ceux-ci comportaient des étables, des greniers à grain et à foin , et des granges chaumières où étaient remisés les véhicules.


                            Ces lucarnes donnaient autrefois accès aux greniers à grain ou à foin.


Les communs servent de lieu de réception ou d'exposition ,ou ont été transformés en habitations.


                                           Un très beau pavillon prolonge le château à angle droit.


La chapelle.


        Un chemin pavé nous conduit vers d'autres bâtiments situés en contrebas.


Ici d'autres bâtiments anciens réaménagés ou plus récents.


                                         Au bord de l'Yvette , peut-être un ancien moulin?


Cascade et retenue d'eau ici .


Le pavillon du bord de l'Yvette vu du pont en bois.


                                           
                                                               L'Yvette à Mauvières.


L'Yvette dans les couleurs de l'automne.

A TRAVERS LE PARC - Images d'automne.



                                                              Sous les branchages ...

                                   
                                                                Image d'automne.


                                                                  Image d'automne 2 .


                                      Sous les branchages , un beau tapis de cyclamen...


                                              TAPIS DE CYCLAMENS ( vu de plus près).

* Nouvelles images (quelques jours plus tard) :


                                                        Eclairage d'après-midi.


                        

                                                                  Une belle allée.